Di Meglio sauve un top dix après une solide remontée

Di Meglio sauve un top dix après une solide remontée

Un premier tour mouvementé a valu à Mike Di Meglio de se retrouver à l’arrière du peloton MotoE. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS n’a pas pour autant baissé les bras. Au terme d’une solide remontée, le Français s’est classé dixième de la première course de la saison.

  • Onzième de la séance de qualification de la première épreuve de la Coupe du Monde FIM MotoE organisée sur le circuit de Jerez Angel Nieto, Mike Di Meglio a pris un bon départ.
  • Malheureusement, un incident au freinage du virage numéro six lui a valu de perdre dès le premier tour de nombreuses positions. Le Français s’est ainsi retrouvé dernier d’un peloton composé de 17 pilotes.
  • Ne renonçant pas, le champion du monde 125 2008 a commencé à trouver ses marques au guidon de son Energica en s’adaptant mieux au pneu arrière Michelin 2020 pour réaliser en cinq tours une solide remontée.
  • Une dernière attaque sur Niki Tuuli a permis à Di Meglio d’accrocher la dixième place. Le pilote de 32 ans a trouvé une bonne base pour préparer la deuxième course de la saison qui aura lieu dès le week-end prochain sur ce même circuit de Jerez.

 

/// MIKE DI MEGLIO : 10e, +8.484 s.

« On a trouvé une base avec laquelle repartir le week-end prochain. »

« J’ai pris un bon départ, mais en arrivant au virage numéro six je me suis retrouvé impliqué dans un incident de course. J’étais en train de doubler De Angelis et je venais de relâcher les freins quand Marconi m’a touché. Je me suis retrouvé large en relâchant les freins, et j’ai alors dû relever la moto pour ne pas percuter De Angelis. A cause de tout ça, je me suis retrouvé en dernière position. J’ai ensuite réussi à prendre mon rythme en améliorant mes chronos des essais et en me sentant de mieux en mieux sur la moto. Ce n’est pas un bon résultat, mais on a trouvé une base avec laquelle repartir le week-end prochain pour la deuxième course qui se déroulera à Jerez. De mon côté, je vais travailler pour mieux utiliser la moto et les pneus. »

 

///JOAN OLIVÉ, Team Manager:

« Nous serons plus la semaine prochaine. »

« Le week-end aura été pour nous difficile en MotoE. On a eu des problèmes pour trouver de la confiance avec la moto. Mike s’est malgré tout battu jusqu’au bout en essayant de remonter du mieux possible au sein d’une catégorie où les dépassements sont toujours délicats. Le point positif, c’est que nous avons recueilli pas mal d’infos qui vont nous aider à préparer le week-end prochain. Le fait de pouvoir retrouver la compétition, très vite, sur le même circuit, va nous aider à progresser. Nous serons plus forts la semaine prochaine. »