En première ligne, Márquez visera la victoire devant les siens

En première ligne, Márquez visera la victoire devant les siens

Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Alex Márquez tentera demain de remporter le GP d’Espagne en s’élançant de la deuxième place de la grille de départ. Xavi Vierge espère lui aussi faire aussi une bonne course après s’être qualifié sur la quatrième ligne.

  • La qualification du Grand Prix d’Espagne s’est déroulée sous un ciel nuageux avec des températures plus fraîches que celles de vendredi.
  • Márquez a débuté la journée en signant le deuxième meilleur chrono de la FP3. Une séance encore très disputée, vingt-trois pilotes se tenant en moins d’une seconde.
  • Vierge est passé par la Q1 en quatrième position avant de réaliser son meilleur chrono du week-end en Q2 à seulement 0.3 seconde de la première ligne.
  • Le pilote espagnol espère maintenant pouvoir rejoindre en course ce top six, comme il l’avait fait l’an dernier quand il a fini quatrième.

Alex Márquez: 2e, 1:41.273, 28 tours, 124 km.

  • Márquez a signé le deuxième temps de la FP3 en 1’41.502, juste derrière Remy Gardner, tout en démontrant un très bon rythme de course.
  • Après avoir amélioré l’électronique de sa moto pour la Q2, Márquez est descendu cet après-midi en 1’41.273. L’Espagnol termine à seulement 0.091 seconde de la pole position réalisée par Jorge Navarro, enchaînant sa deuxième première ligne de suite.
  • Pour la qualification, Márquez a adopté une nouvelle stratégie en utilisant deux pneus tendre arrière, plutôt qu’un seul comme il le faisait jusqu’à présent.
  • Avec un bon rythme pour la course, Alex est persuadé de pouvoir se battre demain pour ajouter un nouveau succès à sa collection après la victoire en Moto2 qu’il avait obtenue à Jerez en 2017.

«On de bonnes chances pour jouer la victoire»

«Je suis très content de me retrouver en première ligne pour la deuxième fois de rang. L’objectif cette année est d’être dans le coup à chaque séance de qualification car ça a été pour moi un problème par le passé. Je suis content de nos progrès ainsi que de la stratégie que nous avions adoptée cet après-midi en misant sur deux pneus. L’équipe a parfaitement mis en action ce plan. J’avais un bon rythme en FP3 et un bon feeling avec la moto, je pense donc pouvoir me battre pour la victoire demain après-midi. Les chronos ont toujours été serrés mais j’ai figuré dans le top cinq à chaque séance, et cela est très positif. Je vais devoir être malin et me servir de ma tête car nous avons une bonne chance de victoire. Quoi qu’il en soit, l’objectif reste avant tout de finir la course en prenant le maximum de points pour le championnat.»

Xavi Vierge: 12e, 1:41.660, 34 tours, 150 km.

  • Vierge a retrouvé de la confiance ce matin en FP3, signant son meilleur chrono en 1’42.078 à seulement deux dixièmes de seconde de la Q2.
  • Le numéro 97 a bouclé un tour sans faute en Q1, en 1’41.714, pour s’assurer une place dans le top 4 afin de pouvoir accéder à la Q2.
  • Vierge a continué à progresser en Q2, améliorant son chronod’un dixième de seconde, pour terminer près du top six.
  • Le pilote espagnol espère maintenant pouvoir rejoindre en course ce top six, comme il l’avait fait l’an dernier quand il a fini quatrième.

«Mon rythme est proche des meilleurs»

«Après un début de week-end difficile je suis très content du travail de l’équipe qui a permis de rectifier la situation. Nous n’avons jamais baissé les bras et fait un grand pas en avant aujourd’hui. Je suis douzième mais les chronos sont serrés et mon rythme est proche des meilleurs. C’est le plus important pour demain. Compte tenu du fait que je n’ai pratiquement pas roulé en course en Argentine et à Austin du fait de la malchance que nous avons subie, je suis heureux de revoir le jour à Jerez. Ici, tout le monde peut aller vite sur un tour, mais tenir un bon rythme en course est une autre histoire. C’est le plus important et je pense que nous être compétitifs. Ce sera une longue course avec pas mal de pilotes rapides, mais je me sens prêt pour me battre jusqu’au dernier tour.»