Le team Elf Marc VDS Racing se prépare pour la finale à Valence

Le team Elf Marc VDS Racing se prépare pour la finale à Valence

La première journée d’essais de la dernière manche du championnat du monde Moto2 à Valence s’est déroulée dans des conditions difficiles et avec des fortunes diverses pour Augusto Fernandez et Sam Lowes.

  • Après avoir dominé la FP1 sur le mouillé, Fernandez était de nouveau en forme sur le sec cet après-midi. Il termine à une excellente troisième place. Lowes a quant à lui connu un début de séance difficile après avoir chuté lourdement en FP1.
  • Les 30 pilotes de la catégorie Moto2 reprendront la piste demain matin à 10 h 55, heure locale, pour la FP3.

 

/// AUGUSTO FERNANDEZ : 3e, 1’35.898, 37 tours

  • Ce matin, alors que la température n’excédait pas les 13 degrés, Fernandez a parfaitement entamé son dernier Grand Prix avec le team Elf Marc VDS Racing. L’Espagnol a signé un temps de 1’46.587 qui l’a placé premier de la FP1.
  • Cet après-midi, Fernandez a pu évaluer les pneus slick Dunlop, et une fois de plus, il a été l’un des hommes les plus rapides sur les 4 km du circuit de Valence, terminant à moins de cinq centièmes de seconde des prétendants au titre, Remy Gardner et Raul Fernandez.

« Je suis sûr de pouvoir rouler devant demain »

« La journée a été très positive car j’ai bien roulé à la fois sur le mouillé et sur le sec. J’étais très heureux de ma vitesse ce matin sur le mouillé et cela m’a instantanément donné confiance. Il m’a fallu un peu plus de temps que prévu pour trouver un bon rythme avec les slicks en FP2. Je suis resté plus longtemps que d’habitude en piste lors de mon premier run pour trouver des sensations. J’étais toutefois suffisamment rapide pour expliquer à mon équipe ce qu’il fallait améliorer, et nous avons fait un changement sur la moto qui m’a aidé à être très compétitif. Nous avons trouvé une bonne direction, mais nous savons que la piste sera meilleure demain si elle est sèche. Je me sens prêt et je suis sûr de pouvoir rouler devant demain. »

 

/// SAM LOWES : 23e, 1’36.911, 19 tours

  • Un gros high-side à la sortie du cinquième virage, sur une piste froide et humide, lors de son troisième tour en FP1 ce matin, a marqué un début douloureux pour Sam Lowes à Valence.
  • Le Britannique a souffert d’un coup au pied et à la cheville droite, mais aucune fracture n’a été détectée. Il a fait preuve de courage et de détermination lors de la FP2 pour boucler 17 tours avec un chrono de 1’36.911 qui le place à un peu plus d’une seconde du meilleur temps.

« J’espère que demain nous pourrons montrer notre véritable potentiel »

« C’est certainement un début difficile avec cette chute qui était la dernière chose dont j’avais besoin. C’était très tôt dans la séance du matin et pour être honnête, c’était une grosse chute. Peut-être que le côté droit du pneu arrière n’était pas tout à fait en température. Je suis un peu gêné avec mon pied et ma cheville droite. Cet après-midi, sur le sec, je ne me sentais pas à l’aise sur la moto, j’avais l’impression que le grip était faible. Je ne me sentais tout simplement pas bien, et nous allons étudier les données ce soir pour comprendre pourquoi je ne suis pas capable de me sentir plus à l’aise. J’étais trop lent et si je continue à galérer avec mon pied, ça n’aura pas beaucoup de sens de continuer. Mais nous devons comprendre dans quelle mesure mes problèmes viennent de la douleur ou si c’est juste quelque chose qui nous manque dans les réglages. Nous verrons si nous pouvons progresser, en tout cas j’espère que demain nous pourrons montrer notre véritable potentiel. »