Lowes conclut la saison sur un incroyable podium

Lowes conclut la saison sur un incroyable podium

Sam Lowes a réalisé une course héroïque pour terminer à la troisième place du Grand Prix du Portugal, passant ainsi tout près du titre de champion du monde Moto2. Augusto Fernandez termine la saison sur une huitième place.

  • Si le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS avait besoin d’une raison pour célébrer la dernière course du championnat du monde Moto2, Sam Lowes lui a fourni en livrant une formidable performance sur le circuit de Portimao pour aller arracher un dernier podium avec deux os fracturés à la main droite. Avec trois pole positions, trois victoires et quatre autres podiums, le Britannique peut être satisfait de sa première saison avec l’équipe.
  • Augusto Fernandez peut lui aussi être fier de sa dernière course de l’année conclue en huitième position sur le circuit de l’Algarve. Le pilote des Baléares aura enregistré cette année six top huit, avec pour meilleur résultat une quatrième place.

/// AUGUSTO FERNÁNDEZ : 8e, +9.568 s.

  • L’excellent travail réalisé par Augusto Fernández, 23 ans, et son équipe a porté ses fruits durant la première partie de la course. Auteur d’un bon départ après s’être qualifié en huitième position, l’Espagnol s’est hissé à la troisième place au neuvième tour derrière son coéquipier.
  • Fernandez a alors commencé à souffrir de la dégradation de son pneu arrière, perdant plusieurs positions dans la lutte qu’il livrait pour la quatrième place. Le pilote des Baléares a franchi la ligne d’arrivée huitième, neuf secondes derrière le vainqueur de la course.
  • Grâce aux huit points marqués aujourd’hui, Fernández termine à la treizième place du championnat Moto2 avec 71 points.

« Je me suis amusé jusqu’au dernier tour »

« J’ai fait une bonne course, je me suis amusé jusqu’au dernier tour, même si dès le début j’étais en difficulté dans le dernier secteur. J’avais du mal dans les deux derniers virages qui commandent la ligne droite. Avec les pneus neufs, ça allait encore. Mais dès qu’ils ont commencé à se dégrader, l’avant comme l’arrière, ça s’est compliqué. La situation a empiré au fil des tours, c’était frustrant car on me doublait et je ne pouvais pas répliquer. J’ai quand même fait le maximum pour résister. Bravo à Sam et toute l’équipe pour cette belle troisième place au championnat. De notre côté, nous avons beaucoup appris cette saison. Nous étions là aussi et nous allons maintenant profiter de l’hiver pour travailler dur et revenir encore plus fort l’an prochain. »

 

/// SAM LOWES : 3e , + 3.813 s.

  • Ce matin, après le warm up, Sam Lowes souffrait tellement de sa main droite qu’il n’était pas sûr de pouvoir prendre part à la course. Le Britannique a finalement puisé dans ses ultimes ressources pour se battre devant dès le départ avec Luca Marini et Remy Gardner.
  • Suite à une petite erreur qui a lui a fait perdre du terrain, Lowes a effectué une fin de course incroyable. Il a signé son meilleur tour en course au 19e tour, en 1’42.540, alors qu’il tentait de se rapprocher du duo de tête. Il franchit finalement la ligne d’arrivée avec 3,8 secondes de retard sur le vainqueur, Remy Gardner.
  • Ce résultat permet à Lowes de conclure le championnat du monde Moto2 en une formidable troisième position avec 196 points, soit neuf de moins que le nouveau champion Enea Bastianini.

« J’ai sans doute réalisé la plus belle course de ma carrière »

« C’est facile d’être heureux quand on gagne, mais aujourd’hui je le suis peut-être encore plus sans l’avoir fait. J’ai sans doute réalisé la plus belle course de ma carrière, ou en tout cas l’une des plus belles. La pression était terrible et je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre en prenant le départ. Ce matin je n’étais pas bien sur la moto, je n’arrivais à piloter correctement… Au warm up, tout était compliqué avec ma main pour parvenir à enchaîner quelques tours d’affilée. Une fois de plus je dois remercier l’équipe pour son travail et son soutien tout au long de l’année. J’ai donné le maximum jusqu’à la fin et c’était pour moi la meilleure façon de les remercier. Je crois que c’est le plus important, ne jamais renoncer. C’est ce que nous avons fait cette saison et j’en suis fier. »