Lowes et Fernandez démarrent du bon pied à Jerez

Lowes et Fernandez démarrent du bon pied à Jerez

Sam Lowes a réalisé le meilleur temps et Augusto Fernandez s’est classé neuvième de la première journée d’essais du Grand Prix d’Espagne, quatrième épreuve du championnat du monde Moto2 organisée ce week-end sur le circuit Angel Nieto de Jerez.

  • Sous un ciel nuageux mais sur une piste sèche, Lowes et Fernandez ont assuré leur présence provisoire en Q2. Le Britannique s’est même permis d’attaquer pour prendre la tête du classement combiné des deux premières séances libres.
  • La bataille pour la pole position débutera demain à 15 h 35, heure locale. Lowes espère devenir le premier pilote à décrocher quatre poles lors des quatre premières courses en Moto2 depuis Stefan Bradl en 2011.

 

/// AUGUSTO FERNANDEZ : 9e, 1’41.954, 34 tours

  • Un écart de seulement 0,987 seconde séparait les 21 premiers pilotes à l’issue de la FP1. Une série de 17 tours encourageante a permis à Fernandez de terminer la première séance en septième position à moins d’un dixième du top trois.
  • Fernandez a choisi cet après-midi de se concentrer pour améliorer l’adhérence du train arrière de sa Kalex sur l’angle maxi, mais avec des températures de piste qui sont passées rapidement de 24 à 39 degrés par rapport à la FP1, le pilote de 23 ans s’est finalement assuré une place dans le top 10 avec le chrono de 1’41.954 qu’il avait réalisé ce matin.

 « Dès le début de la FP1 je me suis senti à l’aise et compétitif »

« C’est une bonne première journée. On a bien démarré ce matin. Dès le début de la FP1 je me suis senti à l’aise et compétitif, j’ai même réussi à améliorer mon chrono lors de mon dernier run alors que nous avions gardé les mêmes pneus. C’était un peu plus difficile cet après-midi car il faisait plus chaud. C’était plus compliqué pour chasser le chrono. On a fait des changements sur la moto mais ils ne m’ont pas donné satisfaction, j’étais un peu moins bien que le matin. On a tout de même réussi à progresser durant le deuxième run en pneus usés. Le tendre à l’avant fonctionne bien, je pense qu’on l’utilisera en course. A l’arrière on a travaillé avec le dur toute la séance. On va maintenant se pencher sur les datas, il faut qu’on améliore notre chrono demain matin avec le tendre qu’on n’a pas encore essayé car tout le monde va rouler plus vite en FP3. Mais quoi qu’il en soit je suis content de mon rythme. »

 

/// SAM LOWES 1er, 1’41.515, 33 tours

  • Lowes a été l’un des sept pilotes ce matin à réaliser un tour en moins de 1’42. Le Britannique a ainsi pu figurer en troisième position sur la feuille de temps malgré une chute de l’avant provoquée par le vent à l’entrée du virage numéro 6.
  • Le pilote de 30 ans a terminé la journée avec 0.160 seconde d’avance sur ses poursuivants après un dernier tour sensationnel en 1’41.515 réalisé avec le nouveau pneu arrière Dunlop à gomme tendre disponible ce week-end pour les essais libres et les qualifications. Lowes s’est ainsi emparé de la première place devant Rémy Gardner.

« L’équipe a fait un travail fantastique pour que je sois plus à l’aise »

« C’était une bonne journée. J’ai passé beaucoup de temps à travailler sur mon rythme de course. Je ne me sentais pas très bien ce matin, mais l’équipe a fait un travail fantastique pour que je sois plus à l’aise et plus confiant cet après-midi. C’est ce qui m’a permis d’améliorer mon chrono. J’aimerais avoir un peu plus de feeling pour m’aider à mieux arrêter la moto, mais dans l’ensemble, cette première journée a été très positive et je suis impatient d’essayer de décrocher une nouvelle pole demain. »