Lowes et Fernandez prêts à se battre en Espagne

Lowes et Fernandez prêts à se battre en Espagne

Lowes et Fernandez prendront le départ de la course de 23 tours depuis la cinquième et la septième place de la grille. Les pilotes du team Elf Marc VDS Racing sont confiants dans leur capacité à se battre demain pour le podium.

  • La séance de qualification de ce Grand Prix a été particulièrement intense du fait que Dunlop a fourni ce week-end aux pilotes des pneus arrière à gomme tendre destinés à la chasse au chrono.
  • Les deux pilotes ont fait forte impression, autant pour leur pointe de vitesse que pour leur régularité en pneus durs. Des pneus qu’ils utiliseront demain en course avec l’objectif de finir dans le top cinq.

/// AUGUSTO FERNANDEZ : 7e, 1’41.210, 24 tours

  • Ce matin, Fernandez s’est concentré pour améliorer l’usure de son pneu arrière dans des conditions assez fraîches avant de profiter du grip supplémentaire de la gomme tendre pour s’offrir un passage direct en Q2 avec un tour en 1’41.146, près d’une seconde plus rapide que son meilleur chrono de vendredi.
  • Un vent fort a continué à souffler sur le circuit de 4,4 km cet après-midi, mais Fernandez a de nouveau réussi à réaliser un bon tour en 1’41.210 pour se qualifier sur la troisième ligne de la grille de départ.

« Je sens que nous pouvons de nouveau figurer dans le groupe de tête »

« Une place en troisième ligne, ça n’est pas si mal. On savait qu’avec ces pneus super tendres, ce serait une autre qualification. Il allait falloir aller chercher un super chrono. On a essayé ces pneus ce matin à la fin de la FP3, c’était pas mal mais en fait on a surtout travaillé pour la course. Au bout du compte mon rythme est meilleur que mon chrono en qualification. Mais on n’est quand même pas très loin, et demain sera une autre histoire. On ne prendra pas le départ en pneus tendres. Une fois encore, l’important ça reste la course. A nous de profiter du warm up pour fignoler nos réglages. Je sens que nous pouvons de nouveau figurer dans le groupe de tête. »

 

/// SAM LOWES : 5e, 1’40.833, 26 tours

  • Lowes a récolté d’importantes informations en configuration de course durant la FP3. Un tour en 1’41.078 l’a placé en sixième position juste avant la Q2 de 15 minutes de cet après-midi.
  • Le Britannique était bien parti pour décrocher une quatrième pole de rang alors qu’il améliorait de 0.2 seconde le meilleur temps de Remy Gardner dans le dernier secteur. Malheureusement, une petite erreur dans le dernier virage a privé Lowes de ce qui aurait été son meilleur temps du week-end. Une chute dans le deuxième virage lors de son dernier tour a définitivement mis fin à sa quête de la pole position. Avec un chrono en 1’40.833, Lowes termine la Q2 en cinquième position.

« Je suis en mesure de me battre devant »

« C’est dommage d’avoir commis cette petite erreur dans le dernier virage car je pouvais me retrouver en pole position, mais il n’y a rien de grave. Cette qualification était un peu différente des précédentes avec ces pneus tendres apportés par Dunlop. Mais je suis content, ce matin nous étions bien dans le rythme avec les pneus durs et ce sont ceux dont nous disposerons pour la course. Je suis en mesure de me battre devant. Je n’aurai pas décroché ma quatrième pole position d’affilée, mais je ne suis pas loin. La deuxième ligne, c’est bien. Soyons satisfaits car le team a encore fait du bon boulot pour m’aider à préparer au mieux la course. »