Lowes fête son retour à la compétition avec une superbe quatrième place

Lowes fête son retour à la compétition avec une superbe quatrième place

Sam Lowes a fait preuve d’un magnifique “fighting spirit” pour se classer quatrième du Grand Prix d’Espagne organisé ce week-end sur le circuit de Jerez. Augusto Fernandez a pour sa part récolté des points précieux en remontant onze positions pour finir à la treizième place.

  • Quatre mois et onze jours après la première course au Qatar, le championnat du monde Moto2 a repris son cours ce week-end en Espagne.
  • Une température de 33 degrés et un asphalte à 42 degrés ont offert aux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS des conditions éprouvantes pour gérer leurs pneus sur les 23 tours de course.

 

/// AUGUSTO FERNÁNDEZ : 13e, +24.55 s.

 

  • Après avoir travaillé sans relâche durant les essais libres pour améliorer sa confiance dans le train avant de sa Kalex, Augusto Fernandez a commencé à ressentir des progrès au warm up où il a signé le 7e temps.
  • Vingt-quatrième sur la grille de départ, le pilote des Baléares s’est montré agressif dès le premier tour pour se glisser dans le top 20.
  • Fernandez a maintenu un rythme solide jusqu’à l’arrivée, regagnant plusieurs positions à mi-course pour se hisser à la treizième place au 21e tour.
  • L’Espagnol dispose désormais d’une solide base pour préparer la prochaine course qui se déroulera la semaine prochaine sur ce même circuit de Jerez.

 

« Il faut apprécier ces points à leur juste valeur. »

« Marquer des points est quelque chose de toujours important, surtout après ce qui est à ce jour l’un de mes plus mauvais week-ends de course. Un week-end difficile, pour moi comme pour l’équipe. Ces trois points, il faut apprécier à leur juste valeur compte tenu des problèmes que nous avons rencontrés depuis le début des essais. Il faut se servir de ce résultat comme de base pour préparer le week-end prochain où nous devrons être davantage compétitifs. Quoi qu’il en soit, il me faut remercier toute l’équipe pour son soutien et pour le dur travail qui a été réalisé. Je sais que nous allons y arriver. »

 

/// SAM LOWES : 4e, +6.2 s.

 

  • La journée avait bien commencé pour Sam Lowes, le Britannique réalisant ce matin le meilleur temps du warm up après un run de onze tours.
  • Troisième sur la grille, sa première ligne en Moto2 depuis le mois d’août 2019, le Britannique a eu un peu de mal à imposer son rythme en début de course avec le plein d’essence. Il a ainsi rétrogradé de la 5e à la 7e place.
  • Au cinquième tour, Lowes a commencé à hausser la cadence, passant Aron Canet pour s’emparer de la quatrième place au 11e tour.
  • Il a ensuite essayé de réduire son retard sur Jorge Martin qui le précédait de 2,3 secondes. Revenant à six dixièmes sur l’Espagnol, Lowes a finalement dû se contenter de la quatrième place.

 

« Je suis content de la manière dont j’ai géré le week-end »

« Je suis très content de cette quatrième place. C’est un bon résultat avec pas mal de points, mais bien évidemment, un pilote veut toujours plus. J’aurais aimé accrocher le podium. Mais aujourd’hui les conditions étaient très difficiles. C’était ma première course depuis très longtemps, il faisait très chaud et le rythme était plutôt lent pour tout le monde. J’ai beaucoup appris durant cette course sur ma moto, sur mes adversaires. C’est positif. Je suis content de la manière dont j’ai géré le week-end et dont j’ai retrouvé la compétition cette année. C’est ma première course avec l’équipe, avec une solide quatrième place à l’arrivée. On va pouvoir préparer la prochaine. Le résultat d’ensemble est positif et j’espère que je pourrai viser le podium la prochaine fois. »

 

/// JOAN OLIVÉ, Team Manager:

« Après un hiver difficile, c’est un très bon résultat pour Sam et pour l’équipe. »

« Sam s’est montré très fort tout le week-end et il a été récompensé par cette belle quatrième place. Nous sommes très contents de ce résultat car c’était pour lui sa première course de la saison. Il a vécu un hiver difficile à cause de la blessure, et ce résultat est une bonne chose pour lui comme pour l’équipe. Du côté d’Augusto, le week-end a été beaucoup plus difficile. Néanmoins, il a progressé durant la course et cela nous rend optimiste car nous courrons à nouveau à Jerez le week-end prochain. On espère qu’il pourra retrouver les avant-postes. »