Lowes garde la forme malgré les intempéries

Lowes garde la forme malgré les intempéries

Sam Lowes s’est retrouvé à la lutte pour la première place lors de la première journée d’essais du premier Grand Prix d’Europe à Valence. Augusto Fernandez a repris confiance après une grosse chute ce matin, dans des conditions humides, froides et venteuses.

  • Le leader du championnat du monde Moto2, a confirmé la forme qui lui a valu de remporter les trois derniers Grands Prix en signant le deuxième meilleur temps d’une première journée d’essais libres organisée dans des conditions mitigées sur le circuit Ricardo Tormo de Valence.
  • Lowes n’a perdu la première place que pour 0,057 seconde. Son coéquipier Augusto Fernandez a préféré, après sa chute du matin, s’économiser afin d’être au mieux pour essayer de se faire une place en Q2 lors de la troisième et dernière séance libre qui débutera demain matin à 11h55.

 

/// AUGUSTO FERNÁNDEZ : 26e, 1’38.989, 19 tours

  • Après sa récente opération du syndrome des loges, Fernandez a connu une première journée douloureuse sur le circuit de Valence. L’Espagnol a en effet reçu ce matin un coup violent au pied gauche à la suite d’un high-side vicieux dans le dernier virage sur une piste encore humide et piégeuse.
  • Le pilote de 23 ans a courageusement bouclé 11 tours cet après-midi, mais les conditions de piste étant encore loin d’être idéales, il a décidé de s’arrêter plus tôt pour éviter de prendre des risques inutiles avant une FP3 cruciale.

« Je serrerai les dents pour essayer de passer en Q2 »

« Cette première journée a été difficile. Ce matin, sur le mouillé, j’ai attaqué prudemment en progressant à chaque tour. J’ai malheureusement fait une petite erreur que j’ai payé cher car je suis tombé. J’ai tapé fort au niveau du pied et je me suis cassé une phalange de l’orteil gauche. Cet après-midi, j’ai quand même voulu rouler pour voir comment je me sentais. Malheureusement, j’avais du mal à passer les vitesses et à me positionner pour les virages à gauche. Nous avons donc décidé d’arrêter assez tôt pour nous préserver pour la FP3 qui devrait se dérouler dans de meilleures conditions. Je serrerai les dents pour essayer de passer en Q2, mais pour l’instant je vais me reposer et essayer de récupérer du mieux possible. »

 

///SAM LOWES : 2e, 1’36.861, 25 tours

  • Le Britannique a signé ce matin le sixième temps en travaillant sur une base de réglages pour la pluie. Avec un tour en 1’49.625, il n’a concédé que 0,2 seconde au top 3.
  • En FP2, les chronos sont descendus de 13 secondes grâce à l’assèchement de la piste. Lowes a longtemps mené la séance avec 0,6 seconde d’avance, mais une chute au virage 8 lui a valu de finalement laisser le meilleur temps à Enea Bastianini, son rival dans la course au titre.

« Je suis content de cette première journée »

« C’était une journée amusante, ce matin c’était détrempé au début de la FP1, puis séchant sur la fin. Cet après-midi, en revanche, nous avons eu une piste quasiment sèche. Je suis content de cette première journée car s’il pleut demain j’ai d’ores et déjà un bon feeling pour ces conditions. Sur le sec également, j’ai tout de suite été dans le rythme. J’ai fait une petite erreur en FP2 en perdant l’avant sur une trace d’humidité, mais il n’y a pas eu dégât pour la moto. Quant à moi je suis ok. On doit améliorer la moto sur les phases de freinage car elle manque un peu d’équilibre à l’avant. La démultiplication peut elle aussi être optimisée. Quoi qu’il en soit on a de bonnes infos, pour le sec comme pour le mouillé. Je pense qu’on peut progresser à partir de là pour demain. »