Márquez et Vierge proches du top trois pour attaquer Le Mans

Márquez et Vierge proches du top trois pour attaquer Le Mans

Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a tiré son épingle du jeu au cours d’une première journée d’essais extrêmement disputée sur le circuit du Mans. Alex Márquez et Xavi Vierge ont tous les deux réalisé des chronos très proches du top trois. 

  • Cinquante après avoir accueilli son premier Grand Prix de France, le circuit Bugatti a été aujourd’hui le théâtre de la première journée d’essais de la cinquième épreuve du championnat du monde Moto2.
  • Malgré la menace de la pluie prévue pour le week-end, la FP1 s’est déroulée ce matin dans d’excellentes conditions avec une température au sol de 28 degrés.
  • Conscients des risques d’averses pour samedi, Márquez et Vierge ont attaqué la FP2 sur les chapeaux de roues avant de s’assurer une place dans le top 14.
  • Mission accomplie pour les deux Espagnols. Márquez s’est classé neuvième et Vierge quatorzième. La FP3 se déroulera demain matin à 10h55.

Alex Márquez: 9e, 1’36.841, 41 tours, 172 km

  • Avec une agréable température de 17 degrés, Márquez a régulièrement prétendu ce matin à une place dans le top trois. Le pilote espagnol s’est finalement classé dixième avec un tour en 1’37.365.
  • Márquez a terminé la FP1 à seulement 0.2 seconde du top trois. Une séance à l’issue de laquelle les 18 premiers pilotes se tenaient en seulement 0.7 seconde.
  • Márquez a bâti sa confiance au fil des tours pour continuer à progresser en FP2. Avec un tour en 1’36.841, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a fini sa première journée sur le circuit Bugatti à moins de deux dixièmes du top trois.
  • Au cours de cette FP2, le top 20 s’est classé dans la même seconde.

«L’analyse des chronos démontre que j’ai un bon rythme pour la course»

«La journée n’a pas été facile, comme l’an dernier nous avons vu de nombreuses chutes pour cette entame de week-end sur le circuit du Mans. C’était difficile de contrôler la situation ce matin mais nous avons fait des progrès en FP2. Nous devons continuer à travailler car la moto manque encore de stabilité et je perds du temps dans des endroits où il est facile d’en gagner. J’ai des problème de wheelies dans le premier et le dernier secteur. Pour cela nous allons modifier nos réglages. L’analyse des chronos démontre que j’ai un bon rythme pour la course, nous ne sommes pas loin de là où nous devrions figurer.»

Xavi Vierge: 14e, 1’37.141, 35 tours, 146 km

  • Vierge a très vite descendu ses chronos en FP1. Il a réalisé son meilleur temps en 1’38.201 au cinquième des seize tours réalisés ce matin, travaillant principalement pour ajuster les réglages de son châssis Kalex.
  • Le numéro 97 a rapidement progressé l’après-midi, améliorant son chrono d’une demi-seconde dès le quatrième tour de la FP2.
  • Vierge a poursuivi ses efforts tout au long de la séance pour finalement signer son meilleur temps en 1’37.774. Quatorzième en fin de journée, il est virtuellement en Q2. 
  • En ayant gagné plus d’une seconde entre la séance du matin et celle de l’après-midi, Vierge s’est révélé comme l’un des pilotes les plus performants de la FP2. De quoi gagner une bonne dose de confiance.

«Nous devons nous rapprocher des meilleurs et nous savons que nous pouvons y arriver»

«Nous avons démarré avec la base de Jerez ce matin mais je ne me sentais pas à l’aise avec ce package sur ce circuit. On a bien travaillé avant la FP2 et immédiatement j’ai pu faire un bond en avant. Il fallait être rapide cet après-midi car la météo ne s’annonce pas terrible demain. On annonce de la pluie et il fallait rentrer dans le top quatorze, ce que nous avons fait. Nous devons continuer à progresser pour nous rapprocher des meilleurs et nous savons que nous pouvons y arriver. C’est du point de corde à la sortie du virage que j’ai le plus de problèmes. Nous sommes concentrés pour trouver une solution.»