Un superbe podium pour Lowes à l’arrivée d’une course de dix tours

Un superbe podium pour Lowes à l’arrivée d’une course de dix tours

Sam Lowes a obtenu son deuxième podium de la saison en se classant troisième du Grand Prix d’Emilie Romagne Moto2 alors qu’il s’était élancé en neuvième position. Augusto Fernandez a vécu un dimanche plus difficile sur le circuit international Marco Simoncelli de Misano.

  • Le temps a tourné juste avant le départ de la course Moto2 à 12h20. Pour la première fois du week-end, la pluie s’est invitée sur le circuit italien. Les pilotes ont été priés de s’arrêter au sixième tour, au drapeau rouge, par la direction de course, deux tours après que les premières gouttes se sont mises à tomber.
  • La grille pour le second départ a été établie à partir du classement du sixième tour de la course initiale. Les deux pilotes du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Sam Lowes et Augusto Fernandez ont donc pris le second départ des 7e et 13e places.
  • Lowes s’est très vite mis en action à l’attaque de cette nouvelle course réduite à dix tours, remontant dans le peloton pour décrocher une brillante troisième place. Fernandez n’a pas retrouvé ses bonnes sensations du warm-up et il a dû se contenter de la 18e place.

/// AUGUSTO FERNÁNDEZ : 18e, + 13.779 s.

  • Après avoir travaillé sur les réglages de course avec ses expérimentés techniciens du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Augusto Fernandez affichait ce matin au warm up un très bon rythme, signant au passage le quatrième meilleur chrono de la séance.
  • Malheureusement, après le second départ d’une course ramenée à dix tours, Fernandez s’est immédiatement retrouvé en difficulté. Dès le premier tour, le pilote des Baléares avait rétrogradé à la 16e place.
  • Le triple vainqueur de Grands Prix Moto2 s’est alors retrouvé impliqué dans une rude bataille de laquelle il n’a pu récupérer que la 18e place à 13 secondes du vainqueur Enea Bastianini.
  • Augusto quitte Misano à la 14e place du championnat du monde avec un capital de 36 points.

« On sait qu’on peut être dans le coup »

« C’était une course étrange après les bonnes sensations que j’avais eues ce matin au warm-up en roulant à un bon rythme avec le pneu dur. Malheureusement, les choses ont mal tourné en course. Je n’avais pas le même feeling avec la moto, c’était difficile pour moi de rouler avec le groupe. Ils m’ont doublé assez facilement et j’ai eu du mal à revenir. C’était difficile, nous avons beaucoup souffert. La bonne chose est que dans quelques jours nous aurons un autre Grand Prix pour oublier celui-ci. On sait qu’on peut être dans le coup. On est un peu juste, mais pas loin non plus. On ne va rien lâcher mais travailler à nouveau pour être plus forts à Barcelone. »

 

/// SAM LOWES : 3e, +1.124 s.

  •  Pour Sam Lowes, le départ de la course a été très animé. Le Britannique s’est bagarré dans les deux premiers tours avec son compatriote Jake Dixon pour la septième place, et deux tours plus tard avec Luca Marini pour la cinquième position.
  • L’ancien champion du monde Supersport s’est ensuite installé dans un très bon rythme, signant record sur record dans le sixième puis le septième tour. Son chrono de 1’36.195 ne sera jamais amélioré par la suite.
  • Comblant son retard sur Marco Bezzecchi, alors deuxième de la course, Sam a malheureusement manqué de temps pour se retrouver en mesure d’attaquer l’Italien. Il termine troisième à 1.1 seconde du premier et monte sur son deuxième podium de la saison.
  • Lowes gagne deux places au classement du championnat du monde et se hisse à la quatrième place avec 83 points. Seulement 42 points séparent le Britannique du leader Luca Marini.

« C’est un bon résultat que toute l’équipe mérite »

« Ça a été une course étrange avec cette interruption au drapeau rouge. J’avais pris un départ moyen mais j’étais déjà revenu à une bonne place quand la course a été arrêtée. Je me sentais bien sur la moto, j’avais de bonnes sensations… Mais bon, tout le monde s’est retrouvé dans la même situation. Pour le second départ, je n’ai pas fait beaucoup mieux. Mais dès le premier tour j’ai pu doubler et retrouver le bon rythme que j’avais avant l’arrêt de la course. Je termine finalement sur le podium, c’est un bon résultat que toute l’équipe mérite. On a fait deux bons week-ends à Misano, le précédent en partant de la voie des stands. Je suis très content pour le team. On sera la semaine prochaine à Barcelone et nous essaierons de faire encore mieux. »

 

/// JOAN OLIVÉ, Team Manager :

“Je suis vraiment très, très content pour le podium de Sam. Il a fait une très belle remontée durant cette course de dix tours, et il mérite vraiment ce résultat. Pour ce qui concerne Augusto, nous allons devoir analyser ce qui s’est passé car il avait un bien meilleur rythme que ce que laisse penser son résultat final. Il va falloir chercher là où nous pouvons progresser. »