Une pole de record pour Lowes en Aragon

Une pole de record pour Lowes en Aragon

Le Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS a vécu une très belle journée avec Sam Lowes décrochant la pole position en signant au passage le nouveau record de la piste. Augusto Fernandez s’est lui aussi placé dans de bonnes conditions parvenant à se classer dans le top dix de la qualification.

  • Après une première journée froide et venteuse, les pilotes du Team Estrella Galicia 0,0, Marc VDS ont bénéficié de conditions un peu meilleures aujourd’hui. Moins de vent et une piste légèrement moins froide cet après-midi.
  • Lowes et Fernandez ont accédé directement à la Q2. Le Britannique y a signé sa deuxième pole position de la saison alors que l’Espagnol a profité de la FP3 pour retrouver de la confiance avant de se qualifier en neuvième position.

/// AUGUSTO FERNÁNDEZ : 9e, 1’52.348, 24 tours

  • La première séance d’essais de la journée a débuté une heure plus tard que l’horaire habituel afin de profiter de meilleures conditions de piste. Quand Fernandez a attaqué la FP3, peu avant midi, la température de l’asphalte était de 14 degrés, soit seulement deux degrés de moins que hier après-midi, au moment le plus chaud de la journée.
  • Fernandez a mis à rude épreuve son bras droit afin de surmonter la douleur qui le gênait hier pour gagner 1,3 seconde sur son chrono de la veille.
  • Vingtième temps vendredi, l’Espagnol a gagné seize positions pour se hisser directement en Q2 avec un tour en 1’52.672.
  • Quand la Q2 a démarré, la température de l’air était de 20 degrés. Fernandez a signé son meilleur chrono du week-end au troisième tour en 1’52.348. Il s’élancera demain de la troisième ligne de la grille de départ.

« Je suis certain qu’il y moyen de faire une bonne course »

« Je suis content de ma journée car le feeling était bien meilleur qu’hier. Vendredi, mes problèmes de bras nous ont fait perdre la route. On a essayé de régler la moto pour m’aider à compenser la douleur, mais au final on a perdu plus de temps qu’on en a gagné. Ce matin, je me sentais déjà mieux et cela m’a permis d’accéder directement à la Q2. Une bonne chose car j’ai par ailleurs pu limiter le nombre de tours cet après-midi et ainsi épargner mon bras. Je ne suis pas très satisfait de ma place sur la grille, mais plutôt content de mon chrono. L’an dernier il m’aurait permis de figurer sur la première ligne. Là, je ne suis qu’en troisième ligne, mais bon, ça n’est quand même pas la fin du monde. La course sera certainement très rapide. Les pilotes de la première ligne semblent avoir quelque chose en plus, mais je ne crois pas être très loin. Le seul truc, c’est que je n’ai pas fait suffisamment de tours pour vraiment situer mon rythme par rapport au leur. Il faudra profiter du warm up pour voir tout ça de plus près. Je ne sais pas ce que mon bras va donner sur la distance, mais je suis certain qu’il y a moyen de faire une bonne course. »

 

/// SAM LOWES : 1er, 1’51.651, 20 tours

  • Lowes a pris les choses en main dès le début de la FP3 pour signer un chrono de 1’52.243, terminant à seulement 0.072 seconde du meilleur temps de la séance.
  • Malgré une petite chute en fin de FP3 au virage 14, le Britannique semblait en pleine forme pour se lancer à l’attaque de la pole position.
  • Le Britannique de 30 ans a ensuite réalisé l’un des meilleurs tours de sa carrière en 1’51.651, soit 0,6 seconde de moins que le record du tour de 2019 détenu par Alex Marquez, ancienne star du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS.
  • Une deuxième victoire en sept jours ferait demain de Lowes le premier pilote britannique de la catégorie intermédiaire à obtenir quatre podiums en quatre courses successives depuis Rodney Gould en 1972.

« Je partirai pour essayer de jouer la victoire »

« C’est top de pouvoir enchaîner une pole position après ma victoire au Mans. Je suis vraiment content, c’est ma deuxième pole de la saison… J’ai fait une petite erreur ce matin, et je suis heureux de pouvoir m’être fait pardonner auprès de l’équipe avec cette nouvelle pole position. J’aime vraiment ce circuit, c’est l’un de mes préférés. Nous sommes sur le bon chemin pour demain. L’objectif reste bien évidemment d’empocher un maximum de points, mais je partirai pour essayer d’obtenir la victoire. Il ne reste plus beaucoup de courses d’ici la fin de l’année, et frapper demain un grand coup serait une bonne chose dans l’optique du championnat. Nous sommes trois ou quatre pilotes avec un bon rythme et je pense que la course va partir fort. Je vois bien la victoire se jouer à deux dans les derniers tours. Je suis confiant, je pense que je peux faire quelque chose de bien demain »