Fernandez et Lowes dans le top 10 des qualifications sous la pluie du Mans

Fernandez et Lowes dans le top 10 des qualifications sous la pluie du Mans

Augusto Fernandez s’élancera demain de la cinquième place de la grille de départ du Grand Prix de France, son meilleur résultat de la saison en qualification. Sam Lowes partira lui de la quatrième ligne, après une journée où les conditions météorologiques n’ont cessé de changer sur le circuit du Mans.

  • Les conditions froides et humides de ce matin ont permis à Fernandez et Lowes d’accéder immédiatement à la Q2 grâce à leurs temps réalisés hier après-midi lors de la seule séance Moto2 vraiment sèche du week-end.
  • Des pluies intermittentes ont perturbé les 15 minutes de la séance de Q2, mais l’habileté du team à changer rapidement les pneus et les réglages ont permis à l’espagnol et au britannique de se battre pour les premières places.
     

/// AUGUSTO FERNANDEZ : 5e, 1’50.796

  • Alors que la température de la piste n’atteignait même pas les deux chiffres ce matin lors d’une FP3 glaciale, Fernandez s’est mis en confiance avant la Q2 en réalisant le troisième temps.
  • La pluie jouant avec les nerfs des pilotes quelques minutes avant la Q2, Fernandez a fait une courte sortie en pneus slick avant de lancer sa chasse au chrono en pneus pluie tendre. Son engagement dans des conditions difficiles a été récompensé par sa meilleure performance en qualification sur les treize dernières courses.

« Compte tenu des conditions, je suis plutôt content de ma qualification »

« Compte tenu des conditions, je suis plutôt content de ma qualification. La météo était vraiment terrible cet après-midi. Il s’est mis à pleuvoir juste avant la séance et nous avons donc préparé la moto pour la pluie… Mais le temps de sortir et il a fallu tout de suite rentrer pour repasser en slicks car la piste séchait rapidement. Et c’est là qu’il s’est mis de nouveau à pleuvoir… On a donc dû repasser par les stands pour changer une nouvelle fois de configuration. Tout cela nous a fait perdre six bonnes minutes, autant de temps que nous n’avons pas pu passer en piste. Or, on le sait, sur le mouillé plus on fait de tours plus on gagne en confiance et plus on va vite. En même temps, si j’améliorais mes chronos, je ne voulais pas non plus commettre d’erreur et me retrouver dix-huitième sur la grille. Il fallait donc attaquer en gardant de la marge. Je termine sur la deuxième ligne, ce qui représente ma meilleure qualification de la saison. On est prêt pour demain, sur le sec comme sur le mouillé. »

 

/// SAM LOWES : 10ème, 1’52.031

  • Lowes n’était qu’à un peu plus d’un dixième de seconde du trio de tête lors de la FP3, et comme la Q2 semblait devoir se dérouler sur une piste sèche, le Britannique se montrait confiant de pouvoir se battre pour sa quatrième pole position de la saison.
  • Les averses ont malheureusement rendu la piste du Mans extrêmement glissante. Lowes a utilisé son expérience pour éviter les erreurs et réalisé un tour en 1’52.031 qui lui a permis de se retrouver en dixième position sur la grille de départ.

« Je ne sentais ni la piste ni les pneus »

« Ça n’a pas été pour moi une bonne journée. Je n’avais pas de feeling durant la qualification, je ne sentais ni la piste ni les pneus… Les conditions étaient difficiles pour tout le monde, mais les autres se sont mieux débrouillés que moi. C’est ma plus mauvaise qualification de la saison, on verra maintenant demain ce que nous réserve la météo. Je dois quoi qu’il en soit remercier l’équipe pour le travail réalisé ce week-end. On va continuer à faire le maximum pour essayer d’être plus performants demain à la course. »