Une belle sixième place pour Di Meglio à Misano

Une belle sixième place pour Di Meglio à Misano

Mike Di Meglio a obtenu son meilleur résultat de la saison en se retrouvant à la lutte dans le groupe qui jouait la victoire au Grand Prix de Saint-Marin. Sixième sous le drapeau à damier, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ne termine qu’à sept dixièmes de seconde du vainqueur.

  • Souffrant d’un manque de vitesse de pointe durant les essais, Mike Di Meglio a fait le pari de prendre le départ du Grand Prix de Saint-Marin avec de nouveaux réglages.
  • Un coup de poker qui s’est très vite avéré payant. Le Français a pu en effet récupérer trois positions dans les deux premiers tours d’une course qui en comptait sept.
  • Sixième à 1.1 seconde du leader, Di Meglio a alors réalisé son meilleur chrono du week-end (1’43.423) pour revenir au contact du groupe de tête. Parvenant à doubler Dominique Aegerter et Jordi Torres, le Français pensait pouvoir jouer la victoire.
  • Malheureusement, l’usure de son pneu arrière ne lui a pas permis de résister au retour de ses adversaires durant les deux derniers tours de course. Redoublé par Aegerter et Torres, Di Meglio termine finalement sixième à 0.780 seconde du vainqueur, Matteo Ferrari, et enregistre par la même occasion son meilleur résultat de la saison.

 

///MIKE DI MEGLIO : 6e, +0.780 s.

« On est parti en course avec d’autres réglages car je perdais trop de temps, hier, dans les lignes droites. On a fait un pari qui s’est avéré payant. Dès le départ j’ai compris que la moto serait plus performante. Il m’a fallu un peu de temps pour cerner les différences et m’y adapter. Mon premier tour n’était pas trop mal, j’ai pu regagner quelques positions. Quand j’ai vu 33.8 sur mon panneau, j’ai compris qu’on était bien mieux qu’aux essais. Quand j’ai perdu le contact avec le groupe de tête, j’ai forcé pour revenir et c’est comme ça que j’ai détruit mon pneu arrière. J’étais revenu en quatrième position mais je n’ai pas pu la conserver. Quand tu es derrière, c’est difficile de prendre les bonnes trajectoires. On va maintenant pouvoir préparer la prochaine course. On a le rythme, il faut que l’on soit mieux placé sur la grille. On peut clairement prétendre au podium. »

 

/// JOAN OLIVÉ, Team Manager :

« Mike a fait une belle course aujourd’hui. On a effectué des changements sur la moto entre hier et aujourd’hui et c’était clairement positif. Mike s’est tout de suite senti mieux et il a pu passer un cap. Cela nous met en confiance pour la suite car nous étions aujourd’hui très proches du podium. Cette journée fait du bien à toute l’équipe. »